La Grange du MILITARIA : Achat, Vente, Échange...
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La Grange du MILITARIA : Achat, Vente, Échange...

Le 1er forum consacré uniquement au partage du militaria. Ce forum est ouvert à tous! N'hésitez pas à vous y inscrire...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
ASOS : -20% en plus sur les articles ...
Voir le deal

 

 En hommage au Parachutiste John P. RAY (suite)

Aller en bas 
AuteurMessage
LTC.WOLVERTON

LTC.WOLVERTON

Messages : 352
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 59
Localisation : Haute-Garonne

En hommage au Parachutiste John P. RAY (suite) Empty
MessageSujet: En hommage au Parachutiste John P. RAY (suite)   En hommage au Parachutiste John P. RAY (suite) Icon_minitimeSam 19 Mar 2016, 17:00

Bonjour,
j'ai acheté ce livre de Paula F. GUIDRY.Elle était l'épouse de John P.RAY.C'est un Para que je parraine)Dans ce livre, elle retrace les 333 lettres qu'ils se sont échangées du 29 janvier 1941 à Juin 1944.Il y a de nombreuses photos dans ce livre. J'ai traduit quelques lettres tout aussi intéressantes .Je traduit au fur et à mesure.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Chère Mme RAY, j'écris ceci avec plus qu’une difficulté. Je dois employer ma main gauche et le bras n'est pas bien guéri de ma blessure jusqu’ à présent. Je ferai le mieux que je peux pour  vous connaître et je suis impatient d'avoir des nouvelles de vous. Votre lettre m'est arrivée il y a plusieurs jours, mais je n’étais pas assez bien. Il me blesse beaucoup de devoir dire ceci, mais j'ai peur que les notes que l'Oncle Sam vous a envoyé aient été correctes. Le Sgt RAY a été blessé en Normandie et renvoyé en Angleterre. Il n'a pas survécu de ses blessures. Mme RAY, son peloton et sa compagnie entière partage votre peine. Il a été aimé infiniment par chacun. Je suis très désolé. Puisse les bénédictions de dieu être avec vous.
1st Lt. Wm. H. Savell   22 Octobre 1944, Angleterre

Lettre à la femme de John Steele
Chère Mme steele, j'écris pour obtenir l'adresse d'outre-mer de John Steele. Lui et mon mari étaient des amis à la même compagnie. Il a été rapporté que mon mari, le Sgt. John P. RAY avait été blessé, et alors trois mois plus tard a été déclaré mort. Par mon beau-frère, qui est en Angleterre, nous avons eu des actualités, et que votre mari John était près de lui quand il était blessé. Je voudrai que beaucoup m’écrive, ceci pour obtenir toutes les informations particulières. Je vous souhaite le meilleur de la chance à votre John et à toute sa famille.
Mrs. John P. RAY,Box 350, Cut Off,Louisiana

Réponse de John Steele, Hollande 8 Octobre 1944
chère Mme Ray,

J’ai juste reçu votre enquête quant à John. Comme vous savez, les régulations de censure interdisent la mention des accidents pendant une certaine période. Le cas de John était loin différent que la moyenne, nous de la compagnie, des amis à lui ont reçu tant de notes contradictoires au début et même jusqu'au 15 septembre à son sujet. Aucun doute Stanley (le frère de John), n'a les vrais faits réels à ce jour comme il était dit dans notre courrier juste pendant que nous partions pour la Hollande pour revérifier, quand il est allé à notre bureau personnel et a été dit que John était mort des blessures qu’il a reçu à Sainte-Mère-Eglise (Normandie) ensuite ayant vécu sept jours à l’hôpital, et a été enterré aux alentours de Sainte-mère-Eglise, et que  Stanley connait l'emplacement direct par des coordonnées. Oui, un de nos amis a dit qu'il a été dans un hôpital de campagne avec lui, ce qui est très probable, cependant, aucun doute qu'il a supposé que John RAY avait été mis à bord d’un bateau-hôpital pour l'évacuation vers l'Angleterre. Sans aucun doute, Stanley a reçu les vrais faits du cas. Inutile de dire, c'était tout à fait une perte énorme pour moi, aussi bien que ses nombreux autres copains dans la compagnie, et nos sympathies profondes vont à vous et à sa famille. C'est mon espoir, qui après la guerre, je peux descendre à Cutt Off pour vous voir et parler avec vous et à la famille de RAY.
Sincèrement,
John M. STEELE

La lettre suivante, qui est la dernière, a été écrite au cours de la journée du 5 Juin 1944, la veille précèdent Le Jour-J. La 82éme Airborne, 505éme Régiment Parachutiste, et d’autres parachutistes ont fait leur saut dans cette invasion, dans l’obscurité de ce même jour, et dans les heures tôt du 6 Juin.

5 Juin 1944
Ma chère Femme,
(Il sait qu’il entre dans la bataille, pourtant il est courageux)
J’ai reçu votre lettre hier, et j’étais très heureux d’avoir de vos nouvelles. Ces derniers jours, j’ai été malade, aussi je n’avais pas écrit beaucoup. Je suis ok maintenant, et je n’ai plus de fièvre pour me tracasser.
Vous avez demandé une photo de Flicka,bien.Ce matin je vous ai expédié quelques photos. Vous noterez que Flicka est très petite et longue. En fait, ma main ressemble à une maison à côté d’elle. Les photos ont été prises il y a plusieurs semaines, et je les ai obtenues hier.
Vous pouvez m’envoyer un carton de Chesterfields  quand vous recevrez cette lettre. Je pourrai probablement  les utiliser à ce moment-là.
Vous ne m’aviez pas dit que Betty s’est blessée à la jambe, ou peut-être la lettre ne m’est pas parvenue encore. J’espère qu’elle ne s’est pas fait très mal. Je suis heureux d’apprendre que ma mère a reçu ma lettre et ma carte. Je suppose qu’il ne sera pas long maintenant pour que je reçoive une lettre d’elle. Comment Eddie fait-il ? J’espère qu’il est en Virginie. J’entends  toujours que c’est un endroit très agréable pour stationner. Dites mon bonjour à la famille, et donnez mon amour à ma mère.
Je vais terminer maintenant et je vous écrirai toutes les fois que je peux. Ce sera un V-mail, mais je pense que vous serez même heureuse de recevoir l’un-deux.



Je vous aime Chérie,
Revenir en haut Aller en bas
ithaca



Messages : 1538
Date d'inscription : 15/01/2011

En hommage au Parachutiste John P. RAY (suite) Empty
MessageSujet: Re: En hommage au Parachutiste John P. RAY (suite)   En hommage au Parachutiste John P. RAY (suite) Icon_minitimeSam 19 Mar 2016, 22:15

Merci pour le partage.

John Steele est le fameux para qui est resté accroché au clocher de St Mère.
D'ailleurs à ce sujet, il était suspendu coté opposé à la place et non comme dans le film le Jour J ou le mannequin actuel.

On voit bien combien il était difficile pour les familles de connaitre les circonstances exactes du décés de leurs proches...et dans le cas présent des infos contradictoires qui laissent toujours planer le doute....et quand le doute t'habite.... clown
Revenir en haut Aller en bas
LTC.WOLVERTON

LTC.WOLVERTON

Messages : 352
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 59
Localisation : Haute-Garonne

En hommage au Parachutiste John P. RAY (suite) Empty
MessageSujet: En hommage au Parachutiste John P. RAY   En hommage au Parachutiste John P. RAY (suite) Icon_minitimeDim 20 Mar 2016, 08:27

En effet Ithaca. John Steele est bien resté accrochè,mais de l'autre côté du clocher. Celui qui donne dans la petite rue.La petite histoire veut que, l'allemand qui a tirè sur John Ray,a mis en joue John STEELE et a ce momment-là,John RAY a encore la force de dégainer son colt 45 et d'abattre l'allemand, sauvant ainsi la vie de John STEELE.Mais dans ses nombreux récits, John STEELE n'a jamais évoqué ce fait.....
Revenir en haut Aller en bas
ithaca



Messages : 1538
Date d'inscription : 15/01/2011

En hommage au Parachutiste John P. RAY (suite) Empty
MessageSujet: Re: En hommage au Parachutiste John P. RAY (suite)   En hommage au Parachutiste John P. RAY (suite) Icon_minitimeDim 20 Mar 2016, 09:24

LTC.WOLVERTON a écrit:
Mais dans ses nombreux récits, John STEELE n'a jamais évoqué ce fait.....

Le DDay est plein d'histoire individuelle surtout chez les paras livrés à eux mêmes dans les premières heures.
Des faits de combats qui n'apparaitront jamais dans les rapports officiels car anecdotiques et non-vérifiables.
Les récits transmis par voie hiérarchique sont ceux des chefs de section, qui comme leurs hommes sont éparpillés et employés à réunir une équipe de combat constitués d'éléments éparse même avec des hommes de division différentes.
Les rapports relates que les faits de combats "vécus" par le chef de section, il va mentionner les hommes ayant rejoints la section au fur et à mesure mais pas les événements individuels qu'ont vécus ceux-ci avant le regroupement.
Les rapports sont factuels dénués de "c'est l'homme qui a vu l'homme qui vu l'ours, qui a eu peur.. clown

Pour la petite histoire, un de mes voisins, installés après moi et malheureusement DCD depuis, était natif de Ste Mere et gamin à 12 ans il était dans la file qui se transmettait les sceaux pour éteindre l'incendie de la maison proche de la place.
Ses souvenirs étaient encore précis et il se souvenait de la confusion générale qui reignait cette nuit là....les Allemands étaient très tendus et lorsque les 1er para sont descendus du ciel et que ça a commencé à defourailler dans tous les sens....tout les civils sont partis se planquer chez eux.
Revenir en haut Aller en bas
LTC.WOLVERTON

LTC.WOLVERTON

Messages : 352
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 59
Localisation : Haute-Garonne

En hommage au Parachutiste John P. RAY (suite) Empty
MessageSujet: En hommage au Parachutiste John P. RAY   En hommage au Parachutiste John P. RAY (suite) Icon_minitimeDim 20 Mar 2016, 09:53

La maison en flamme était celle de Mme.POMMIER.A la place du musée actuel.
Ici,photo de cette maison.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Alfred  Van HOLSBECK ,Co F,505 pir,né en 1923,le malheureux tombé dans la maison en flamme de Mme Julia POMMIER. Son cercueil arrivera le 6 décembre 1948 à New-York et 2 jours plus tard, il fût remis à sa famille. Sa tombe est au cimetière d’Oakridge,MICHIGAN.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




En hommage au Parachutiste John P. RAY (suite) Empty
MessageSujet: Re: En hommage au Parachutiste John P. RAY (suite)   En hommage au Parachutiste John P. RAY (suite) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
En hommage au Parachutiste John P. RAY (suite)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boyz’n the Hood, la loi de la rue .:DVDRip – FR:. excellent film alala, mon préféré, je vous le conseille ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Grange du MILITARIA : Achat, Vente, Échange... :: La Vie du Collectionneur :: Identification de soldats U.S.-
Sauter vers: